fbpx

Existe-t-il un vaccin anti-COVID-19 ?

tout savoir sur le vaccin anti Covid-19  En juin 2021, certains vaccins contre la COVID-19 ont été autorisés dans certains pays certains pays. L’OMS a également accordé une autorisation au vaccin Pfizer/BioNTech, au vaccin AstraZeneca/Oxford, au vaccin Janssen, au vaccin Moderna, au vaccin Sinopharm et au vaccin Sinovac . D’autres vaccins continuent d’être évalués.

Pour plus d’information, voir:

  1. Statut des vaccins COVID-19 dans le cadre du processus d’évaluation de l’OMS EUL/PQ
  2. Suivi des vaccins anti-COVID-19
  3. de l’OMS sur le vaccin COMIRNATY® (Pfizerz/BioNTech)
  4. Recommandation de l’OMS sur le vaccin AstraZeneca/SKBio (ChAdOx1-S [recombinant])
  5.  de l’OMS sur le vaccin Serum Institute of India Pvt Ltd – (ChAdOx1-S [recombinant]) – COVISHIELD™
  6.  de l’OMS sur le vaccin Janssen–Cilag International NV (Belgium) COVID-19 Vaccine (Ad26.COV2-S [recombinant])
  7. de l’OMS sur le vaccin Moderna – Vaccin ARNm COVID-19 (modifié par des nucléosides)
  8. Recommandation de l’OMS sur le vaccine Sinopharm – Vaccin COVID-19 BIBP
  9. de l’OMS sur le vaccine Sinovac – Vaccin Coronavac

Les vaccins anti-COVID-19 sont-ils sans danger?

L’innocuité vaccinale est toujours une priorité majeure, et ce n’est pas différent pour les vaccins anti-COVID-19. Tous les vaccins passent par différentes phases d’essais cliniques avant d’être approuvés pour une utilisation dans la population. Ces essais visent à garantir l’innocuité du vaccin et sa capacité à protéger contre la maladie (efficacité).

Les vaccins développés contre la COVID-19 suivent les mêmes phases de mise au point. Les vaccins anti-COVID-19 ne seront pas approuvés et offerts dans les pays pour une utilisation dans la population générale avant que leur innocuité n’ait été prouvée auprès des agences de réglementation. De la même manière, l’OMS n’autorisera aucune utilisation au titre de la procédure pour les situations d’urgence avant d’avoir analysé toutes les données des essais. À l’issue de l’approbation des vaccins anti-COVID-19, la surveillance de leur innocuité se poursuit. Cette surveillance est une composante habituelle des programmes de vaccination et elle existe pour tous les vaccins.

 

Les vaccins anti-COVID-19 sont-ils efficaces?

Les vaccins anti-COVID-19 autorisés pour une utilisation dans certains pays ont fourni, dans le cadre des essais cliniques dont ils ont fait l’objet, des informations sur leur niveau d’efficacité pour prévenir la maladie. Les agences nationales de réglementation ont ensuite analysé les données fournies avant de procéder à leur autorisation. L’efficacité vaccinale est toujours étroitement surveillée, même après l’introduction d’un vaccin dans un pays. Seuls les vaccins qui ont démontré leur efficacité pour prévenir la maladie seront approuvés pour une utilisation dans la population.

 

Quels sont les processus d’autorisation possibles pour qu’un vaccin puisse être utilisé ?

  1. Autorisation par une autorité nationale de réglementation : Les fabricants de vaccins contre la COVID-19 déjà autorisés pour une utilisation dans certains pays ont fourni, par le biais des essais cliniques, des informations sur l’efficacité de leur vaccin pour prévenir la maladie.
  2. Les agences nationales de réglementation analysent ensuite les données fournies avant de procéder à l’autorisation des vaccins. L’innocuité et l’efficacité vaccinales sont toujours étroitement surveillées, même après l’introduction de vaccins dans un pays.
  3. Autorisation d’utilisation d’urgence de l’OMS : Le protocole d’autorisation d’utilisation d’urgence (EUL) de l’OMS est un protocole fondé sur le risque, qui vise à évaluer et homologuer des vaccins, des traitements et des tests diagnostiques in vitro non agréés aussi  l’objectif final étant d’accélérer la mise à disposition de ces produits aux personnes touchées par une urgence de santé publique.
  4. Ce protocole permet également aux pays d’accélérer leur propre approbation réglementaire pour importer et administrer les vaccins contre la COVID-19.

 

Les vaccins contre la COVID-19 doivent-ils être approuvés par l’OMS avant d’être utilisés dans un pays ?

Non. L’autorisation d’utilisation d’urgence (EUL) évalue la qualité, l’innocuité et l’efficacité des vaccins contre la COVID-19. Elle constitue de surcroît une condition préalable à l’approvisionnement en vaccins par le Mécanisme COVAX. Elle permet également aux pays d’accélérer leur propre approbation réglementaire pour importer et administrer les vaccins contre la COVID-19.

Cependant, les pays et les autorités nationales de réglementation (ANR) peuvent approuver l’utilisation d’un vaccin contre la COVID-19 dans un pays sans que ce vaccin n’ait reçu une autorisation d’utilisation d’urgence de l’OMS.

Seuls les vaccins qui ont démontré leur innocuité et aussi  leur efficacité pour prévenir la maladie seront approuvés pour une utilisation dans la population.

 

Quand sera le vaccin contre le Covid 19 disponible pour moi?

L’OPS encourage les populations des Amériques à suivre les informations fournies par leurs autorités sanitaires nationales pour déterminer quand les vaccins COVID-19 seront disponibles dans chaque pays de la Région.

 

Comment les personnes auront-elles accès aux vaccins anti-COVID-19?

Lorsque des vaccins anti-COVID-19 seront offerts dans tous les pays du monde, les personnes pourront y accéder par le biais des programmes nationaux de vaccination de leurs pays respectifs.

 

Quel vaccin devrais-je recevoir? Quel est le meilleur vaccin?

L’OPS encourage les personnes pour  vacciner contre la COVID-19 quel que soit le vaccin qui leur offert par les autorités sanitaires de leur pays, quand elles admissibles à la vaccination.

Pour des informations supplémentaires sur les différents vaccins, veuillez consulter les pages:

 

Comment les vaccins à ARNm fonctionnent-ils? Sont-ils nouveaux?

Les vaccins à ARNm fournissent à notre organisme les instructions nécessaires pour que celui-ci produise une petite partie du virus aussi laquelle déclenche une réaction de protection de la part de notre système immunitaire. Ces vaccins sont nouveaux, mais non méconnus.

Les chercheurs les ont étudiés et ont travaillé sur eux depuis des décennies pour combattre d’autres maladies, comme la grippe et la maladie à virus Zika.

Pour des informations supplémentaires, se reporter à la pageComment fonctionnent les vaccins anti-COVID-19 à ARNm? (vidéo)

 

Les vaccins à ARNm sont-ils sans danger ?

tout savoir sur le vaccin anti Covid-19  Les vaccins à ARNm tenus aux mêmes normes rigoureuses d’innocuité que tous les autres vaccins.

non approuvés pour une utilisation dans la population générale avant une analyse approfondie des données d’innocuité par l’OMS et les agences de réglementation.

 

l’ anti-COVID-19 contiennent-ils des ingrédients dangereux ou toxiques ?

Non. Bien que les ingrédients répertoriés sur les étiquettes des vaccins puissent inquiéter (par ex. thiomersal, aluminium, formaldéhyde), la présence de ces substances est en général naturelle dans le corps humain, dans les aliments que nous consommons et dans l’environnement qui nous entoure, dans les thons que nous mangeons par exemple. Les quantités contenues dans les vaccins sont très faibles, ne sont pas nocives pour l’organisme et ne l’ « empoisonnent » pas.

 

Les vaccins contre la COVID-19 peuvent-ils me rendre magnétique ?

Non. Les vaccins contre le COVID-19 ne peuvent pas et ne vont pas vous rendre magnétique, même sur la zone du corps où vous avez été vacciné. Les vaccins sont  exempts de métaux susceptibles d’exercer une attraction magnétique sur votre corps.

 

ilest  mieux de contracter la COVID-19 de manière naturelle que  vacciné contre cette maladie ?

Non. Les vaccins établissent une immunité sans avoir les effets nocifs potentiels de la COVID-19, parmi lesquels des effets à long terme et le décès. Permettre à la maladie de se répandre jusqu’à ce que l’immunité de groupe soit atteinte pourrait entraîner des millions de décès et même un plus grand nombre de personnes vivant avec les effets à long terme du virus.

Quelle est la durée de l’immunité conférée par le vaccin anti-COVID-19?

tout savoir sur le vaccin anti Covid-19  En date de janvier 2021, il existe encore beaucoup d’inconnues relativement à la plupart des candidats vaccins anti-COVID-19 en cours de développement.

Pour ce qui est des vaccins qui ont reçu des autorisations d’utilisation d’urgence aussi  nous ne connaissons pas encore la durée de la protection vaccinale.

Il  répondu à cette question, ainsi qu’à d’autres, au cours des prochains mois, au fur et à mesure des études réalisées avec les vaccins.

 

La vaccination anti-COVID-19 sera-t-elle nécessaire tous les ans ?

À ce jour, les travaux de recherche se poursuivent pour déterminer la durée de l’immunité (protection) conférée par les vaccins anti-COVID-19 mis à disposition.

De plus, la protection des vaccins contre les nouveaux variants du SARS-CoV-2 est toujours à l’étude. Nous obtiendrons la réponse à cette question et aussi  à d’autres, quand nous aurons à notre disposition un plus grand nombre d’études portant sur les populations vaccinées,.

tout savoir sur le vaccin anti Covid-19  Ces études permettront de déterminer si des vaccinations annuelles ou des vaccinations avec des périodicités différentes seront nécessaires.

 

L’OPS recommande-t-elle que la vaccination contre la COVID-19 soit obligatoire ?

encourage l’utilisation de vaccins sûrs et efficaces comme moyen de protection visant à maintenir la bonne santé des populations aussi  Ni l’OPS ni l’OMS n’ont émis de lignes directrices selon lesquelles les vaccins anti-COVID-19 devraient être obligatoires et aussi  quel que soit le pays envisagé.

L’OPS appuie-t-elle le recours à des mesures incitatives pour promouvoir la vaccination contre la COVID-19 ?

Les personnes doivent prendre des décisions éclairées concernant la vaccination, en particulier la vaccination contre la COVID-19. La décision d’appliquer des stratégies de vaccination, notamment une offre d’incitations à la vaccination, relève de chaque pays.

 

Des vaccins anti-COVID-19 différents peuvent-ils  utilisés dans un même pays?

Oui, c’est possible. En fait aussi  il est possible qu’un pays soit dans la nécessité d’utiliser des vaccins provenant de différentes plateformes ou de différents fabricants.

aussi Pour cette raison.

l’OPS/OMS a recommandé de renforcer les systèmes d’enregistrement des vaccinations.aussi  cet enregistrement  un élément clé pour suivre le type de vaccins reçus par chaque personne

garantir un suivi de l’administration de la seconde dose

.aussi  L’OPS suggère également que chaque personne vaccinée conserve avec elle sa carte de vaccination.

 

Comment les pays se préparent-ils à surveiller, et potentiellement traiter, toute manifestation postvaccinale indésirable (MAPI) relative aux vaccins anti-COVID-19?

Avec le soutien de l’OPS

les pays de la Région des Amériques travaillent à renforcer et à intensifier les systèmes de surveillance afin de déterminer toute manifestation postvaccinale indésirable (MAPI)

et aussi y riposter rapidement

.aussi  C’est une étape systématique au moment d’introduire un nouveau vaccin dans les calendriers vaccinaux nationaux systématiques, afin de surveiller son innocuité et son efficacité.

 

Comment la campagne vaccinale anti-COVID-19 t-elle synchronisée avec les campagnes antigrippales annuelles ?

L’OPS/OMS recommande que les vaccins anti-COVID-19 non administrés au même moment que d’autres vaccins, y compris les vaccins antigrippaux.

Leurs administrations respectives   séparées par une période d’au moins 14 jours. Cette recommandation évoluer au fur et à mesure que des données probantes supplémentaires  mises à disposition.

Tous les pays doivent poursuivre leur programme de vaccinations systématiques au cours de la pandémie, y compris la vaccination antigrippale dans les pays qui ont introduit ce vaccin aussi particulièrement dans les populations à risque.

Source: https://www.paho.org/fr/vaccins-anti-covid-19/foire-aux-questions-faq-vaccins-anti-covid-19

About Author

Laisser une Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.